Présentation de l'Autorité Nationale des Jeux

3.9/5 suivant 18 votants

Les bookmakeurs qui acceptent les joueurs résidents en France

1

#1 : BetLive casino

Attention, il faut utiliser le lien ci-dessous, sinon vous aurez une page d'erreur.

Logo Betlive Casino

Le remplaçant de MrXbet

Dépot mini: 5€
1 000€
100% des 4 premiers dépôts

Nouvel opérateur qui offre du cashback régulier sur les paris sportifs, et qui propose aussi de l'esport et du casino Live.
Cotes non taxées, et français acceptés !

2

#2 : AsianConnect

Ce broker est le meilleur intermédiaire pour les français.

Logo Asian Connect

Le broker le plus accessible

Dépôt mini : 100€
200 €
20% de votre premier dépôt

Permet de miser chez Pinnacle et Sbobet.
Le bonus s'ajoute à ceux des 2 bookmakers, mais nécessite un compte Skrill ou Neteller pour éviter des frais (sinon transfert bancaire).

Arjel Wasted

ANJ : quelles sont ses missions ?

Au début, il y avait l'ARJEL. Elle avait une finalité précise : octroyer des licences officielles aux bookmakers souhaitant proposer leurs services en toute « légalité » au sein du territoire français et lutter contre les sites dits illégaux et la fraude. Cette mission a été reprise au sein de l'ANJ. Nous portons votre attention sur ce dernier point.

En effet, même si techniquement les bookmakers hors ANJ ne sont pas autorisés à proposer leurs services aux parieurs en ligne français, rien ne les empêche de toucher un public francophone établi à l’étranger ou utilisant un VPN. Qui plus est, les bookmakers et brokers dont nous faisons la promotion sur ce site sont 100% fiables et honnêtes. Il n’y a donc aucun risque qu’ils soient sanctionnés par l’Autorité des Jeux.

Un organisme qui fragilise le marché français

Même si elle se dit indépendante, l’ANJ sert les intérêts de l’État, notamment sur le plan fiscal. Hors, les bookmakers agréés se plaignent depuis longtemps d’un régime de taxation trop contraignant. L’assouplissement fiscal que ces derniers ont demandé peu de temps après l’ouverture du marché des jeux en ligne tricolore à la concurrence n’a jamais été considéré. Concrètement, les bookmakers accrédités par l’ANJ (ex agrément ARJEL) sont imposés sur des sommes qu’ils ne perçoivent pas, plutôt que sur le PBJ (Produit Brut des Jeux).

Cela explique pourquoi le nombre d’opérateurs exerçant en France a chuté ces cinq dernières années. Les sociétés de paris en ligne préfèrent tout simplement déserter ce marché, quitte à être éventuellement sanctionnées par l’ANJ en proposant leurs services et offres depuis un état offshore. Reste que la plupart d’entre elles sont pleines de bonne foi et servent les intérêts du joueur.

Les bookmakers hors ANJ ne sont pas plus malsains que les autres :

Retour à la page précédente

Si vous avez des question,
des remarques, un avis contradictoire,
Écrivez-moi, je vous répondrai :
[email protected]

A bientôt.

Abonnez-vous à ma newsletter
et recevez les prochaines opportunités